Retour de Nemanja Kovanusic !

6 juin 2024 17:45:00 dans NM2

C’est assurément un gros coup que l’Etoile a réussi en faisant signer, une vieille connaissance, l’intérieur serbo-bosniaque Nemanja Kovanusic, un élément qui était encore cette saison un joueur dominant en Nationale 1.

"J’étais parti pour garder Boban (Jacdonmi) en raison de l’efficacité dont il a fait preuve en fin de saison et de son état d’esprit irréprochable mais nous avons eu l’énorme opportunité de faire signer Nemanja. Cela a été un véritable crève-cœur de dire au joueur anglais qu’on ne lui ferait finalement pas de propositions mais on ne pouvait pas passer à côté de cette possibilité inespérée qui s’offrait à nous sur le poste 5."

 

Sa meilleure saison dans les Ardennes

 

L’Etoile a donc sauté sur l’occasion en enrôlant Nemanja, 31 ans, 2,05 m, 113 kg, qui n’avait laissé que des bons souvenirs lors de son précédent passage dans les Ardennes en 2018-2019 sous la conduite d’Alexandre Casimiri. C’est même à Charleville-Mézières qu’iI avait signé sa meilleure saison en carrière en N1 en laissant, ici, une forte empreinte. Avec une ligne de stats impressionnante : 17,3 points, 9,3 rebonds et 19,5 d’évaluation. Lors de cette même campagne, ce gaillard qui avait alors 24 ans avait aussi réalisé son propre record de points, le 9 mars 2019, en inscrivant… 39 points à Kaysersberg (98-101) lors d’une rencontre où il avait déjà marqué 25 points à la pause (*). Au terme de cet exercice, il aida ainsi l ’Etoile à se hisser dans un huitième de finale de playoffs perdu en prolongation contre Challans. La saison suivante, à Rueil, Nemanja fut élu meilleur joueur bosman (hors joueurs français et américains) de la campagne 2019-2020.                                                                                                                

Autant dire que le public ardennais sera amplement ravi de ce recrutement inespéré qui laisse augurer de belles soirées à l’Arena.

 

Douze ans en France

 

Arrivé en France, en 2012, à l’âge de 19 ans, en devenant stagiaire pro à Aix-Maurienne après avoir été repéré par Antoine Michon au tournoi international de Montaigu avec son équipe bosniaque, Teslicen, lui qui n’avait jamais quitté sa mère et son pays ne savait pas encore qu’il entamait là un séjour longue durée de 12 ans en France. Par la suite, en effet, le natif d’Uzice (Serbie) a tour à tour évolué dans six clubs de l’hexagone : Le Pornic, Andrézieux, Charleville-Mézières, Rueil, Challans et Avignon-Le Pontet. Et dans les six clubs qui ont balisé son parcours, l’intérieur de 2,05 et 113 kg a toujours fait l’unanimité par son professionnalisme.

En N1, il a cumulé 3007 points et cette saison encore, il a terminé sa campagne régulière dans la cité papale en noircissant les données chiffrées : 14, 7 points et 8 rebonds. Tout au long de ces saisons, le protégé de l’agent, David Condouant, a encore livré de sacrés chantiers offensifs : 37 points au Havre, 34 devant Pontoise, 28 à Tarbes et 24 face au Lyon SO.

 

Une machine à scorer et à capter des rebonds

 

Avec Nemanja Kovanusic, l’Etoile sait donc à quoi s’attendre. Le club carolo va disposer là d’une pièce maîtresse capable d’alimenter le scoring, en particulier sur le pick and roll, car il dispose d’excellentes mains comme en témoignent ces pourcentages de réussite aux tirs, et difficile à bouger dans la peinture. A noter que lors de son tracé dans l’hexagone, Kovanusic a déjà évolué deux saisons en N2 : une première fois avec Pornic (18,6 pts de moyenne par match) en 2014-2015 et une seconde fois dans le Vaucluse en faisant monter Avignon-Le Pontet en N1 (17,1 pts, 7,9 rebonds en saison régulière et 13,5 pts en playoffs). En N2, il a déjà inscrit 930 points et 54 en playoffs. Avec quelques gros cartons contre Le Havre (37 pts), Pontoise (34 pts) et Tarbes (28 pts).

Autre avantage dans ce recrutement : l’intéressé maîtrise parfaitement la langue française et les us et coutumes de notre pays. Son intégration devrait donc se faire à vitesse grand V d’autant qu’il connait déjà les lieux.

Pascal REMY

 

(*) A un tout petit point du record absolu de Monyea Pratt en N1 avec l’Etoile (40 « pions ») grâce à 14/21 aux tirs à 2 pts, 2/4 à 3 pts, 5/7 aux lancers et 12 rebonds.

 

L’avis de Jimmy Ploegaerts : « Nemanja doit tirer notre équipe vers le haut »

"Je l’avais déjà ciblé plusieurs fois pour mon recrutement lorsque j’étais coach ou assistant à Orchies pour essayer de le faire venir dans le Nord. C’est un joueur qui, à l’époque, était dominant en N1 et qui le reste encore. Nemanja avait déjà des attaches avec l’Etoile et gardait un bon souvenir de son passage dans les Ardennes. Les discussions qu’on a eues avec lui ont finalement pris forme assez rapidement. C’est une opportunité qui était trop belle pour l’Etoile pour ne pas passer à côté. Ce joueur au physique imposant a toujours eu d’excellentes statistiques dans tous les clubs où il est passé. Une régularité qui en dit long sur sa mentalité et sa force de caractère. Et il vient à l’Etoile pour aider le club à monter en N1 en nous faisant profiter de son expérience. On attendra beaucoup de lui au poste bas et au rebond, de son efficacité proche du cercle, de sa lecture de jeu et de ses qualités de compétiteur. Il doit clairement tirer l’équipe vers le haut et assez rapidement dans la mesure où il connait déjà la N2."

Partager l' article