L'Etoile connait la majorité de ses futurs rivaux

6 juin 2018 20:36:00 dans Pro B

On connait depuis mardi les noms de 26 des 28 clubs qui figureront sur la ligne de départ de Nationale 1 la saison prochaine.
Ces clubs ont, selon la FFBB, présenté l'ensemble des garanties financières, sportives et structurelles notamment au niveau des conditions d'accueil pour participer à cette compétition en 2018-2019.

Suite à une réforme récente de ce championnat, la prochaine édition qui débutera le 22 septembre se déroulera selon une nouvelle formule comprenant plusieurs phases.
Les 28 clubs seront d'abord répartis dans deux poules géographiques de quatorze équipes.
Cette première phase permettra de qualifier les cinq meilleures formations de chaque groupe. Ces dix-là se disputeront par la suite le titre de champion de France de Nationale 1 synonyme d'accession directe en Pro B dans une poule d'élite.

Une fois le champion connu, les clubs classés entre la deuxième et la dixième place de ce mini-championnat seront réunis avec les clubs classés entre la première et la septième place de la poule B. Et ces seize clubs prendront part aux playoffs d'accession en Pro B en prenant part aux huitièmes de finales puis en cas de qualification aux quarts de finale, demi-finales et finale. Autant de matches qui auront lieu en aller-retour.

Recy Saint-Martin, petit poucet de Nationale 1

Voici la listes des adversaires déjà connus des deux relégués de Pro B, l'Etoile de Charleville-Mézières et Le Havre, lesquels ne devraient pas figurer normalement dans la même poule de départ.Les vingt-huit clubs comprendront seize formations de Nationale 1 de l'édition 2017-2018 :
Andrézieux, Aubenas, Boulogne-sur-Mer, Brissac, le Centre Fédéral, Challans, GET Vosges, La Charité-sur-Loire, Orchies, Rueil, Saint-Quentin, Saint-Vallier, Sorgues, Souffelweyersheim, Tarbes/Lourdes et Chartres ou Lorient (*). Plus huit promus de Nationale 2 : Vitré, le champion de France, Feurs, le finaliste ainsi que le voisin marnais, Recy Saint-Martin, Angers, Besançon, Kaysersberg, La Rochelle et Toulouse.
Enfin, deux clubs bénéficieront d'une wild card. Tours est déjà assuré de bénéficier de ce privilège. Et peut-être la JSA Bordeaux, ce qui n'est pas encore officiel à ce jour.

Une fois les 28 futurs pensionnaires de Nationale 1 connus, la Fédération française de basket dévoilera le contenu des deux poules de départ.

Pascal REMY

(*) Chartres et Lorient avec un certain Vincent Pourchot s'entredéchireront dans les prochains jours pour le second ticket d'accession en Pro B.

  

EN BREF:


BEUGNOT REMERCIE.

Le jour même où on apprenait qu'Audrey Sauret devenait manager générale de Nantes, Grégor Beugnot, un autre ardennais, était lui limogé du SLUC Nancy.

    

PAPE BEYE A LA CHARITE-SUR-LOIRE.

Pape Beye a déjà retrouvé un club mais il descendra d'un cran puisqu'il évoluera la saison prochaine en Nationale 1 à La Charité-sur-Loire.

Partager l' article